Violist, altiste, 中提琴, Benjamin Beck, 本杰明

Benjamin Beck

altiste

Musicien français plusieurs fois récompensé, Benjamin Beck se produit en tant que soliste et premier alto solo au sein d’orchestres renommés. Il est également professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles. C’est un musicien exceptionnellement versatile et ouvert à l’exploration, ce qu’il exprime à travers ses arrangements innovants et ses projets de recherche visant à explorer les liens entre la musique classique et diverses autres formes d’art.
 
Benjamin effectue des tournées dans le monde entier et joue en solo, en musique de chambre et en concerto dans les lieux les plus renommés, notamment la Philharmonie de Berlin, la Philharmonie de Paris, le Théâtre national de Munich, l’Elbphilharmonie de Hambourg, le Victoria Hall de Genève, le Carnegie Hall de New York et le Yamaha Hall de Tokyo. Il se produit dans divers festivals prestigieux, notamment le Festival de Bayreuth et le Festival de Verbier où il collabore avec les artistes les plus inspirants de l’époque, tels que les violonistes Christian Tetzlaff, Midori ou les artistes du trio Wanderer.
 
Outre ses nombreuses prestations en tant que soliste et chambriste, Benjamin est régulièrement invité à mener les sections d’alto de grands orchestres européens tels que le Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre symphonique de la radio bavaroise, le hr-Sinfonieorchester et la NDR Elbphilharmonie, grâce à son expérience antérieure en tant qu’alto solo de l’Orchestre National de Bavière à Munich et à ses deux passées à l’orchestre Philharmonique de Berlin en tant que boursier de l’Académie Karajan. Il joue sous la baguette des chefs d’orchestre les plus célèbres ; Zubin Mehta, Ivor Bolton, Cornelius Mayer et Bertrand de Billy ont salué ses qualités de leader.
 
À l’âge de 16 ans, Benjamin participe à son premier concours international et remporte le premier prix et un prix spécial au concours international de cordes de Llanes. Il obtient de nombreuses autres distinctions dont des prix aux concours Forbesfest ou Beethoven Hradec, et des bourses auprès de la fondation Safran pour la musique, la fondation Vocation ou l’Or du Rhin. En 2015, Benjamin a sorti son premier CD solo intitulé “Les voix de l’alto” dans la collection “Jeunes solistes” du CNSM, 
 
Il a transcrit le Winterreise de Schubert pour alto, harpe et narrateur en 2009. Un enregistrement de l’arrangement est sorti sur le label “Les Belles Ecouteuses” soutenu par la Fondation Meyer. Le ministère français de la Culture a financé en 2019 son arrangement du chef-d’œuvre de Janacek “La petite renarde rusée” pour alto, piano et narrateur dans une forme innovante qu’il définit comme un “conte musical”. En 2020, Benjamin a arrangé l’opéra Lohengrin de Wagner pour sextuor à cordes et l’a créé au Musée Richard Wagner de Bayreuth.
 
Né au Pays Basque, Benjamin est diplômé du New England Conservatory et du Conservatoire de Paris où il a respectivement étudié avec Kim Kashkashian et Jean Sulem. Il est également diplômé en musicologie de l’université de la Sorbonne. Afin de partager la musique avec ceux qui ont des difficultés à y accéder, Benjamin participe à diverses activités de médiation culturelle dans le monde entier, par exemple en France avec Créations en Cours/ Ateliers Médicis et en Inde et au Japon avec ICEP/ Music Sharing.

La presse internationale décrit son jeu: 

“…instants forts et magiques… beaux phrasés et d’interprétation tout en finesse… Pour preuve, une “standing ovation” fut faite au musicien…” — Sud-Ouest, France

“…une interprétation merveilleusement touchante et expressive…avec une souplesse et une précision solistique qui font une impression durable…– Volksfreund, Germany

 “… un jeune musicien au son généreux et profond, qui intègre dans son son puissant tellement de chaleur et de rondeur…” – 新潟 日報 モ ア, Japan